• votre commentaire
  • Verbes du premier groupe


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • si vous voulez entrer dans votre maillot

    votre commentaire
  • boheme_raffaelli

    Jean-Louis, paysan de son état dans le Gros de Vaud, se prépare pour aller en ville, à Lausanne. Sa femme lui dit :

    • Tu vas aller rendre visite à notre cousin Georges-Henri, le notaire ?
    • Oh non, il n'est pas très agréable et il nous prend de haut!
    • Allez, mon bon Jean-Louis, tu vas faire comme je te dis?
    • Bon d'accord.

    Et le voilà chez son cousin. Il lui sert, comme cela se pratique dans le canton de Vaud, un verre de vin blanc, mais c'est de la piquette, Jean-Louis s'y connaît en vin. Après quelques instants, il dit :

    • Vinae bonae !
    • Mais mon cher Jean-Louis, on ne dit pas Vinae bonae, on dit: Vinum Bonum !
    • Mon cher cousin, à petit vin, petit latin !

    Photo tableau Jean-François Raffaelli


    votre commentaire
  • si tu veux etre deuxieme

    votre commentaire
  • sous un arbre

    De Wikipedia

    Y a pas d'hélice, hélas !
    C’est là qu'est l'os...

    (La Grande Vadrouille,
    quand ils découvrent les planeurs
    dans le hangar)

    Allez, va !
    C’est ce qu’ils disent tous !
    (prononcer : alléva
    c’est c’qu’y disent tous)
    Ressemble à du latin : « Alevasesquidistus »
    (
    François Pérusse)

    Sous un arbre mare y’ ya,
    La cane a bu, la pie n’osa.

    Ver n’a os,
    rat a patte et os,
    pie a haut nid,
    caille a bas nid.

    la pie niche haut
    l'oie niche bas
    la pie niche où
    l'oie niche pas.

    Où l'hibou niche ?
    L'oie niche bas
    La pie niche haut
    Dans le trou l'hibou niche.

    Qu’a bu l’âne au lac ?
    L’âne au lac a bu l’eau.

    La cavale au Valach
    avala l’eau du lac,
    et l’eau du lac
    qu’avala la cavale à Valach,
    lava la cavale au Valach.

    Tes laitues naissent-elles, Estelle ?
    Oui, mes laitues naissent.
    Si tes laitues naissent,
    mes laitues naîtront.

    Variantes :
    Estelle,
    vos laitues naissent-elles ?
    Si vos laitues naissent,
    vos navets naissent.
    Tes laitues naissent-elles ?
    Oui, mes laitues naissent.
    Si tes laitues naissent,
    mes navets naîtront.
    Mes laitues naissent.
    Vos laitues naissent elles ?
    Oui mes laitues naissent.
    Quand vos navets naissent ?

    Sous un chêne vert,
    vos laitues naissent-elles ?
    Si vos laitues naissent,
    vos navets naissent.

    Sous un arbre,
    vos laitues naissent-elles ?
    (On comprend : « Sous un arbre
    volait une Estelle »)
    Si vos laitues naissent,
    vos navets aussi naissent !

    Tes laitues naissent-elles ?
    Oui mes laitues naissent.
    Si tes laitues naissent,
    tes radis naissent !

    À l'ombre d'un pommier,
    vos laitues naissent-elles ?
    Si vos laitues naissent,
    mes laitues naîtront.

    La pie niche haut.
    L’oie niche bas.
    Où l’hibou niche-t-il ?
    L’hibou niche ni haut ni bas.
    L'hibou niche pas.

    Variantes :
    Pie a haut nid.
    Caille a bas nid.
    Rat a ni haut ni bas nid.

    La pie niche haut,
    L’oie niche bas.
    Où niche l’hibou ?
    L’hibou niche ni haut ni bas.
    L’hibou niche là.

    L'oie niche bas,
    La pie niche haut.
    Où niche l’hibou ?
    L’hibou niche ni haut ni bas.
    L’hibou niche pas.

    La pie niche haut,
    L’oie niche bas.
    Où l’hibou niche?
    L’hibou niche au bois,
    Là où ni l'oie ni la pie (ne) nichent.

    L'oiseau niche haut,
    L’oie niche bas.
    L’hibou niche ni haut ni bas?
    Où niche l'hibou ?
    Ni haut ni bas.

    Un ver vert sur un verre vert,
    l’ami l’a mis là.

    Un ver vert part pour Anvers
    avec un verre en verre vert.

    Un papillon volage près d’une pie passa,

    mais la pie fut fort sage et
    n’happa pas l’appât.
    Quel bel appât que la pie n’happa pas !

    Petit pêcheur part pour Paris,
    pour pêcher petit poisson pourri.

    Au bout du pont, la cane y coue
    [« couve » 
    dans le Poitou], la poule y pond.

    Mon père est maire de Mamère
    et mon frère est masseur.

    On comprend : « Mon père est mère
    de ma mère et mon frère est ma sœur.»

    Il vit le lit vide et le devint [c.-à-d. Livide].

     

    Chat vit rôt.
    Rôt tenta chat.
    Chat mit patte à rôt.
    Rôt trop chaud !
    Rôt brûla patte à chat.
    Chat quitta rôt.

    Autres versions :
    Chat vit riz, Chat vit rôt,
    Chat vit rat

    Chat mit patte à riz,
    chat mit patte à rôt,
    chat mit patte à rat

    Riz, rôt brûla patte à chat
    Chat quitta riz, laissa rôt, goba rat.

    Chat vit rôt
    Rôt tenta chat
    Chat mit patte à rôt.
    Rôt brûla patte à chat
    Chat lécha patte et quitta rôt.

    Rat vit rôt
    Chat vit rat
    Rôt tenta rat
    Rat tenta chat
    Rat mit patte à rôt
    Chat mit patte à rat.

    Mes mensonges c'est vérité, sévérité même en songe (Jean Cocteau)

    Tas de riz, tas de rats.
    Tas de riz tentant, tas de rats tentés,
    Tas de riz tentant tenta tas de rats tentés,
    Tas de rats tentés tâta tas de riz tentant.

    Variante :
    Le riz tenta tant le rat tenté que le rat tâta le riz tentant.
    Un tas de riz tenta le rat.
    Le rat tenté tâta le riz.

    Le blé se moud-il, l’habit se coud-il ?
    Oui le blé se moud, l’habit se coud.

    prononcé : « Leblésmouti ? Labiscouti ? Oui, leblésmou, labiscou. »

    Variantes :
    Le blé ou le mouton ?
    (Le blé où le moud-on ?)

    Habit s’coud-tu, grain s’moud-tu ? Habit s’coud, grain s’moud.

    Dis l’ami, l’habit s’coud-t-il ?
    Si l’blé s’moud, l’habit s’coud !

    Mais qu’a ouï l’ouïe de l’oie de Louis ?
    Elle a ouï tout ce que toute oie oit,
    et qu’oit toute oie ?
    (
    Raymond Devos - Ouï dire)

    Si ton tonton tond ton tonton, ton tonton tondu sera.

    Tonton, d'après ton ton,
    tu aimes le thon quand on tond Ariston.

    Ôte ta gaine Berthe,
    que je tâte.
    (
    prononcé rapidement, cette phrase ressemble à de l'allemand)

    Variante : Baisse ta gaine que je baise ta croupe

    Âne a gros os
    Coq a p’tits os
    Ver n’a pas d’os, don de li do

    Sol facile à cirer si la cire est dorée.
    Prononcé comme une gamme :
    « sol fa si la si ré si la si ré do ré »

    Variantes :
    Domicile à sol facile à cirer,
    domicile adoré

    « do mi si la sol fa si la si ré
    do mi si la do ré »

    Domicile adoré, facile à cirer,
    facile à s’y mirer,
    si la cire est dorée.
    « do mi si la do ré fa si la si ré
    fa si la si mi ré si la si ré do ré »

    Si Rémi l'a raide aussi,
    la femme irai dodo

    « si ré mi la ré do si
    la fa mi ré do do »

    Latte ôtée, mur gâté, trou s’y fit, rat s’y mit, chat l’y vit, chat l’y prit !

    Variantes :
    Latte ôtée, trou s'y fit,
    rat s'y mit, trou bouché, rat crevé !

    Mur tomba, trou s’y fit, rat s’y mit !

    Latte ôtée, trou il y a.
    Latte ôtée, trou il y a,
    chat passa, pie n’osa.

    Latte ôtée, trou s’y fit,
    rat s’y mit, coq entra,
    taupe aussi, pie n’osa.

    Latte ôtée, trou il y a,
    latte remise, trou il n’y a plus.
    prononcé : « Lat-ôtée trou y’a,
    lat-remis-trou y’a pu. »

    Ton thé t'a-t-il ôté ta toux?
    Oui, mon thé m'a ôté ma toux.

    Variantes :
    Tonton, ton thé t'a-t-il ôté ta toux?

    Tonton, ton thé t’a-t-il ôté ta toux ? disait la tortue au tatou.
    Mais pas du tout, dit le tatou, je tousse tant que l’on m’entend de Tahiti à Tombouctou.
    Oui, mon thé m’a ôté ma toux. Si ton thé t’a ôté ta toux, mon thé m’ôtera ma toux !

    Ton thé t’a-t-il ôté ta toux, demanda le matou tout tatoué au toutou tout tondu.

    C'est assez, dit la baleine, je me cache à l'eau car j'ai le dos fin (Cétacé, dit la baleine, je me cachalot car j'ai le dauphin).

    Ces cyprès sont si loin que d'ici on ne sait si c'en sont.

    L'eusses-tu cru que dans ma prison
    ma femme à manger m'apporte ? (entendu : Lustucru que dans

    ma prison ma femme a mangé ma porte ?)

    L'eusses-tu cru mon ami quand ton père fut là peint
    il était trop homme de terre
    pour aimer l'état marin ?
    (entendu : Lustucru mon ami,
    quand ton père fut lapin
    il était trop pomme de terre pour aimer les tamarins)

    Le chanteur Keen'v chante dans
    Elle t'a maté (Fatoumata) : "Fatoumata, elle t'a maté,
    dès que t'as tenté de la tâter."...

    Mat aima Tic. Hélas, Tic mourut. C'est ainsi que l'on peut dire : Mat aima Tic et l'aime en terre. (Mathématiques élastique mourut - Mathématiques élémentaires.)

    Félix son porc tua. Sel n'y mit, ver s'y mit : porc gâta.

    Natasha n'attacha pas son chat Pacha qui s'échappa, cela fâcha Natasha qui chassa Pacha

    À l'étranger, j'ai mangé des mets locaux (l'interlocuteur comprend "des mélocos" et demande ce dont il s'agit) - Gustave Parking

    Didon dîna, dit-on, du dos dodu d'un dodu dindon.

    Si six scies scient six cyprès, six cents six scies scient six cent six cyprès.

    Variante : Si six scies scient six saucisses, six cents six scies scient six cent six saucisses aussi.

    Dis, à m'aimer consens, va! (Boby Lapointe)

    On se revoit quand ? L'un dit lundi, je dis jeudi. Sam dit samedi ? Ça me dit, samedi !

    Je suis chez la famille Creux mais je dois revenir. L'un dit mardi, mère Creux dit vendredi et je dis ça me dit dimanche!

    Ton tonton te lit des Titeuf.

    Que lit Lili sous ce lilas-là ? Lili lit l'Iliade.


    votre commentaire
  • le succes dans les ages

    votre commentaire
  • ne prenez pas vos désirs pour des poissons malades

    votre commentaire
  • des fois cest parce quon rit

    votre commentaire
  • la vie après la mort

    votre commentaire
  • debranche

    votre commentaire
  • pleurer rire péter

    votre commentaire
  • raie

    votre commentaire
  • estime toi heureux

    votre commentaire
  • genies

    votre commentaire

  • votre commentaire
  • 10 choses à savoir

    votre commentaire
  • mexicain pecheurUn mexicain vit paisiblement près d’une rivière. Pour vivre, il va pêcher une heure par jour et le reste du temps, IL PROFITE DE LA VIE et de sa famille. Un américain vient le voir et lui dit :

    - Pourquoi n’utilises-tu pas deux cannes à pêche ? Tu doublerais ta production et tu vendrais le surplus sur le marché !

    Le mexicain lui répond :

    - Mais pourquoi faire ?

    - Bah, comme ça, tu gagnes de l’argent et tu achètes une autre canne à pêche !

    - Pourquoi faire ?

    - Mais comme ça tu vas encore augmenter ta production et tu pourras payer un ami à toi pour pêcher aussi !

    - Pourquoi faire ?

    - Bah pour ouvrir ta petite entreprise et augmenter toujours plus tes bénéfices !

    - Pourquoi faire ?

    - Bah comme ça tu deviendras riches ! Tu comprends ?

    - Mais pourquoi faire ?

    - Comme ça tu auras le temps de PROFITER DE LA VIE !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique