• votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • Y aura-t-il assez de bois pour l'hiverAu Canada, dans le Grand Nord, un bûcheron coupe son bois pour l'hiver. Après deux journées de coupe, et plusieurs stères transportées, il en vient à se demander si sa provision de bûches sera suffisante.

    Les hivers sont très froids, dans la région. Il va donc voir un vieux chef indien, un peu déplumé, pour savoir si l'hiver sera rigoureux. Il pose sa question, et le chef lui dit:

    - Ugh ! Hiver sera rude.

    Alors le bûcheron retourne couper du bois, encore et encore. Au bout de quelques jours de durs labeurs, il retourne voir le vieux chef et lui repose sa question. Et le chef répond:

    - Ugh ! Hiver sera rude, très rude !

    Alors le bûcheron retourne bucheronner. Pendant quinze jours. Puis il retourne voir l'indien. Qui lui dit:

    -Ugh ! Hiver sera rude, très très très rude !

    Alors le bûcheron demande au chef:

    - Mais, Grand Chef, comment peux-tu savoir cela ?

    Et l'indien répond:

    - Quand homme blanc couper beaucoup de bois, c'est que l'hiver sera rude !


    votre commentaire
  • Samuel va bientôt mourirC'est l'histoire du vieux Samuel, hospitalisé depuis plusieurs jours et qui dort dans son lit.

    Soudain, il ouvre un oeil :

    • Tu es là Sarah,  ma chère épouse ?
    • Oui, Samuel mon époux, je suis là !

    Un moment plus tard :

    • Et toi, mon petit Benjamin, tu es là mon cher enfant ?
    • Oui, papa, je suis là !

    Encore un moment plus tard :

    • Et toi, David, mon fils, tu es là ?
    • Oui, père, je suis là !

    Et soudain, Samuel ouvre tout grand les deux yeux et dit :

    • Mais alors, qui c'est qui garde le magasin ?

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • croissant

    Un suisse entre dans un café au Maroc et commande du thé et un croissant. Le croissant étant sec, il dit au serveur :
    · c'est d'hier ce croissant ?
    Le serveur répond : 
    - Aaah ti veux un croissa d'aujourd'hui ?
    Le Suisse dit :
    - baaaaaah ouiii
    Le serveur marocain répond 
    - bah ti revien demain.


    votre commentaire
  • immigres mangent pas de porc

    votre commentaire
  • couge

    Un américain visite la Suisse. L'agriculteur se fait un plaisir de lui montrer ses cultures.

    - Ici, nous avons un champ de courgettes !
    - Oh, chez nous en Amérique, elles sont 2 fois plus grandes !
    - Et tu as vu ces carottes !
    - Mais... elles paraîtraient minuscules, à côté des nôtres !
    - Regarde ces haricots ? Ne sont-ils pas magnifiques?
    - Des beans, mais ils sont si petits qu'ont doit les chercher !

    Le suisse un peu excédé, en passant à côté du tas de fumier où croissent de très belles courges :
    - Regarde, tu as ça aussi chez toi ?
    - Oh... je comprends, Guillaume Tell ne pouvait pas la manquer !


    votre commentaire
  • tracteur

    Un américain se promène en Suisse. Il fait quelques visites à des collègues agriculteurs.

    - Dis-moi Henri, les limites de ton domaine, elles passent où ?
    - Eh bien Bob, tu vois là-bas, le grand chêne, ensuite plus loin ça va jusqu'à la forêt, et de l'autre côté, c'est cette petite rivière qui délimite la fin de mes terres et le début de celles de mon voisin.
    - Oh Henri, chez moi en Amérique, avec mon tracteur, il me faut toute un jour pour faire le tour de mon domaine.
    - Bob, tu n'as vraiment pas de chance, un tracteur pareil !


    votre commentaire
  • vous les suisses vous avez la montre

    votre commentaire
  • la police belge ...

    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • tour-eiffel-1

    Un touriste américain contemple la tour Eiffel en hochant la tête. Il dit à l'un de ses compatriotes :

    • Cela fait quatre fois que je viens à Paris, mais apparemment ces pauvres français n'ont toujours pas trouvé de pétrole.

    votre commentaire
  • aveugle noir ray charles

    votre commentaire
  • chaudronUn type meurt sur la frontière franco-suisse, quand il arrive au ciel, Saint Pierre lui dit:

    • Bon votre vie sur terre, pas terrible, quelques adultères, pas souvent la messe, un blasphème, je ne peux pas vous faire entrer au paradis, mais comme vous n'avez rien commis de grave, et que vous êtes mort sur la frontière, je vous laisse le choix entre l'enfer suisse et l'enfer français.
    • Mais Saint Pierre, je ne connais ni l'un ni l'autre, pourriez vous m'en dire un peu plus ?
    • Et bien l'enfer suisse, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très vilains qui sentent mauvais mettent des bûches sous la marmite, un dragon vient allumer les bûches et vous cuisez toute la journée et le lendemain, pareil !
    • Et l'enfer français ?
    • Et bien l'enfer français, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très vilains qui sentent mauvais mettent des bûches sous la marmite, un dragon vient allumer les bûches et vous cuisez toute la journée et le lendemain, pareil ! Mais moi, je serais vous, je prendrais l'enfer français...
    • Mais Saint Pierre, c'est la même chose !
    • Non, dans l'enfer français, un jour les gnomes sont en grève, un jour on n'a pas livré les bûches, un jour le dragon est en RTT, un jour on ne trouve plus la marmite, un jour on n'a pas commandé le purin.

    1 commentaire